Chenilles processionnaires le retour

Santé

Les premières chenilles viennent d’être repérées sur la Commune. Ces larves, ainsi dénommées parce qu’elles se déplacent à la suite les unes des autres, se propagent dans les arbres et les haies et dévorent tout sur leur passage. Elles possèdent des poils urticants microscopiques en forme de harpon qui provoquent des réactions cutanées importantes : boutons, démangeaisons, lésions oculaires et respiratoires.

Le meilleur traitement dans la lutte contre les chenilles défoliatrices est d’intervenir dès l’apparition des jeunes chenilles pour éradiquer leur croissance et leur propagation. 

Il vous est alors demandé de bien vouloir couper les branches infectées et de les mettre dans les sacs de déchets verts pour le ramassage hebdomadaire ou de les porter directement en déchetterie.